News Alert

Constitution : Top départ des consultations ce mardi au palais présidentiel

AUTEUR   SOURCE
Constitution : Top départ des consultations ce mardi au palais présidentiel

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a entamé ce mardi les consultations avec l’ensemble des forces vives de la nation ivoirienne sur la nécessité et les contours de  la révision de la constitution. Après les partis politiques ce mardi, ce sera au tour des rois, chefs traditionnelles et des religieux le mercredi et enfin les organisations de la société civiles le jeudi.


Selon le  président de la république à l’issue de ces rencontres, les observations seront versées au comité d’experts qui procédera à la rédaction des textes et ce texte sera examiné d’abord par le conseil de gouvernement présidé par le premier ministre et ensuite ira au parlement.  « Je tiens à le faire à mon absence. J’ai dit au premier ministre que cette discussion devra prendre le temps qu’il faudra, même s’il faut deux journées, contrairement à nos habitudes et que le conseil de gouvernement ait toute la latitude de passer en revue les différentes propositions pour qu’en conseil des ministres, le conseil de gouvernement puisse nous faire des propositions» a-t-il dit.

Il a par ailleurs indiqué avoir ces  rencontres afin de «partager mes réflexions sur la nécessité de la mise en place de la constitution de la troisième république. En fait ces réflexions datent de bien longtemps puisque je me souviens que lors de la campagne et même de la précampagne de l’élection présidentielle, j’ai indiqué que si j’étais élu je proposerais la mise en place d’une nouvelle constitution» car cela devra enrichir la  réflexion et prendre en compte les réflexions des uns et des autres afin d’obtenir un consensus.

« Le référendum  sur la nouvelle constitution est proposé pour le mois de septembre-octobre. Nous avions pensé à un moment donné à un couplage du référendum et des élections législatives qui selon la loi doivent avoir lieu en novembre ou  début décembre plus tard » a expliqué  le président de la république avant d’indiquer qu’après les discussions avec les uns et les autres, il a été proposé que  de séparer  les deux scrutins. «  C’est donc ce qui est envisagé. Nous allons faire le référendum constitutionnel en septembre-octobre, et les élections législatives en novembre-décembre. Voilà un peu le chronogramme que je voulais vous indiquer » a-t-il dit aux partis politiques.

YS Cazola

Lementor.net

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market