News Alert

Militaires, Gendarmes, policiers, Douaniers, marchent sur la Primature pour réclamer leur argent : Encore des bruits de bottes et … de fusils ?

AUTEUR   SOURCE
Militaires, Gendarmes, policiers, Douaniers, marchent sur la Primature pour réclamer leur argent : Encore des bruits de bottes et … de fusils ?

Dès ce mercredi 1er février 2017 et les jours qui suivent, selon les informations qui nous sont parvenues, des militaires, gendarmes, policiers, douaniers, agents des eaux et forêts et gardes pénitentiaires, à la retraite et en fonction, marcheront sur la Primature. Ce, pour réclamer leur argent qu’ils ont souscrit lors d’une opération immobilière conduite par Sophia Immobilier de Touré Hamed Boua et Azuréenne de promotion de Djédjé Louis Durand. Toujours selon nos sources, des démobilisés comptent se joindre à eux et auraient même tenu une réunion avant hier lundi, dans ce sens, dans la commune d’Abobo. Il faut rappeler que c’est une affaire qui date de plus de 10 ans, lors d’une opération d’acquisition de terrains nus à Ebimpé, à l’est d’Abidjan, entre 2005 et 2006. L’acquisition des terrains n’étant pas allée à son terme, les corps habillés (ex-FDS) réclament aujourd’hui les montants investis. Des indiscrétions soutiennent que « l’actuel CEMAG Sékou Touré est souscripteur lui aussi avec 3 million frs CFA ». « Nous, nous avons écrit à toutes les autorités de ce pays. Du Président de la République jusqu’à la dernière autorité. Personne n’a voulu régler ce problème. Alors que le problème demeure depuis 10 ans », soutiennent certains militaires. Avant son incarcération, voici ce qu’avait dit Touré Hamed Boua à l’époque : « L’argent qui est précompté est sous séquestre. Il est à la BFA et à la BOA. Je ne garde pas l’argent des souscripteurs sur moi. Les 13 milliards cotisés sont là. Le comité de gestion a interdit les résiliations. Nous sommes dans l’attente de la distribution des terrains. Ce que les gens ne savent pas, c’est que depuis 2009, j’ai fini. Ce qui fait que la distribution n’a eu lieu, c’est que Djédjé Durand d’Azuréenne a pris 4,8 milliards à la BFA pour financer le reste des opérations ». En attendant que les autorités se penchent sur leur situation, les militaires tiennent un discours apaisant : « Nous utilisons les voies démocratiques. C’est-à-dire marcher pacifiquement pour montrer à l’opinion nationale et internationale que nous ne sommes pas contents du traitement que nos autorités font de notre dossier. Nous on ne demande pas de primes. Nous avons cotisé de l’argent pour acquérir des terrains nus. C’est sous l’ex-président que ce projet avait été lancé ». Toujours selon nos sources, la marche partira de la Cathédrale du Plateau pour converger vers la Primature. « Nous allons marcher pacifiquement et aller déposer notre motion auprès du Premier Ministre pour lui dire, ‘’voici la situation’’. Nous allons répéter les marches pour que l’opinion nationale et internationale se rende compte de ce qui se passe dans notre pays. Cela nous fait très mal. Ceux qui ont géré cette opération existent bel et bien. Pourquoi la justice ne se saisit pas de cette affaire ? Manifesteront-ils pacifiquement jusqu’au bout ?


Khalil Ben Sory

Lementor.net

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market