News Alert

Filière café cacao, une grève annoncée: le SYNP-CI veut tout bloquer à compter du 15 février

AUTEUR   SOURCE
Filière café cacao, une grève annoncée: le SYNP-CI veut tout bloquer à compter du 15 février

En Côte d’Ivoire, l’on entend souvent cette belle phrase « Le succès de ce pays repose sur l’agriculture ». Lorsque tout va bien dans la filière agricole, c’est que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes dans le pays. Cependant, quand l’agriculture est secouée par des soubresauts, surtout quand le cacao dont le pays est premier producteur mondial a des difficultés d’écoulement, cela ramène à des questions et devient source d’inquiétudes diverses. Nul n’ignore qu’il y a eu un blocage (qui serait toujours en cours) de la commercialisation du cacao,  blocage qui crée d’énormes préjudices aux producteurs et à tous les acteurs de la filière, sans oublier les millions d’ivoiriens qui dépendent de cette filière. Le Syndicat National pour le Progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI), estimant un manque d’initiative de la part du Conseil du Café et du Cacao (CCC), a décidé de prendre ses responsabilités. Et cela au cours d’une conférence de presse tenue le 8 février dernier à son siège, sis au Plateau. Koné Moussa, le Président du SYNAP-CI a annoncé une grève des producteurs de cacao à partir du 15 février 2017. Ils soutiennent avoir déposé un préavis de grève depuis le 7 février dernier, au Ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Dans ce préavis, le syndicat relève de nombreux griefs contre sa tutelle, le CCC. « L’absence de fonds de soutien , – les incohérences de Mme la DG du CCC à la télévision nationale (RTI) le jeudi 4 février 2017, relative au non-respect des prix bord champs et le blocage constaté dans les ports d’Abidjan et de San-Pedro, – le non-respect des engagements pris au cours des négociations afin de mettre fin au blocage de la commercialisation interne du cacao au plus tard le 30 janvier 2017, – l’absence d’audit sur les PVAM des campagnes 2014-2015 et 2015-2016 ». Au vu de ces récriminations, les syndicats de la filière café-cacao et les associations des producteurs veulent entamer une grève illimitée à compter du 15 février 2017. Et de menacer : « Si jusqu’au 15 février rien n’est fait, nous allons faire des actions. Il est temps que les gestionnaires s’excusent et rendent leur démission. Nous allons prendre notre destin en main ». Selon le Président Koné Moussa, les actions pourraient être le blocage de toutes les agences CCC et la paralysie des activités de la filière. Dans ce projet de grève illimitée, le SYNAP-CI a le soutien de la Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire (CNPCI) avec à sa tête, Bilé Bilé, du Collège National des Producteurs de Café-Caca (CNCC) dirigé par N’zi Yao Dinard et du Syndicat National des Agriculteurs de Côte d’Ivoire (SYNAG-CI) dirigé par Soumahoro Moussa. Encore des jours sombres qui s’annoncent.


Khalil Ben Sory

Lementor.net

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market