News Alert

Côte d’Ivoire – Difficulté de commercialisation du cacao : le groupe Barry Callebault échange avec le gouvernement

AUTEUR   SOURCE
Côte d’Ivoire – Difficulté de commercialisation du cacao : le groupe Barry Callebault échange avec le gouvernement

Une conférence scientifique sur  ‘’La prévention et le traitement des troubles liés aux addictions aux drogues en Afrique de l’Ouest ‘’, s’est ouverte lundi dernier à Abidjan. Selon Pierre Lapaque, Président du Bureau Régional de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), « Le trafic de cocaïne fait perdre annuellement aux pays de l’Afrique de l’Ouest 1,3 milliard de dollars, soit plus de 500 milliards de francs CFA engagés dans la lutte et la prévention contre la drogue dans  les secteurs de la santé, du travail entre autres ». Poursuivant, il a relevé que « cette sous-région, auparavant une zone de transit, est devenue une zone de consommation et même de production au vu des dernières découvertes faites au Nigeria et en Guinée. Dans un autre domaine, c’est environ 10 % des médicaments qui circulent dans la région qui sont contrefaits et nuisibles à la santé avec dans certains pays des pics à plus de 30 % », a-t-il ajouté. Il a par ailleurs soutenu que « seulement 18,8 % de la population ouest africaine âgée  entre 15 et 24 ans, dans le cas général des adolescents, n’ont pas accès aux informations sur les questions clés qui affectent leur vie, notamment les dangers de l’usage des drogues, l’éducation sexuelle, le VIH/SIDA ». Il est ressorti de cette conférence que les estimations financières des bénéfices générés par le trafic de cocaïne dans la région, s’élèvent à environ 1 milliard de dollars annuellement, soit 500 milliards  de FCFA,  quand la moitié  de cette somme est blanchie dans la région de l’Afrique de l’Ouest. La Ministre ivoirienne de la Santé, Raymonde Goudou qui a assisté à la rencontre, a déclaré « qu’en 2005, 8 % des élèves de la commune de Bingerville (banlieue Abidjanaise), consomment la drogue et qu’en 2012, 400 prisonniers détenus à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) ont été incarcérés pour des questions liées à la drogue. La drogue est une question de santé publique en Côte d’Ivoire où 4 % des hospitalisés en psychothérapie souffrent des addictions aux drogues, selon les chiffres du Ministère de la Santé. La conférence qui s’est tenue sur deux jours, lundi et mardi 21 février, a réunit 70 experts venus de la sous-région Ouest-africaine et d’autres pays d’Afrique.

Khalil Ben Sory

Lementor.net

 


Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market