News Alert

Nul n’est au-dessus des lois : Le titre de Commandant à la Garde Présidentielle met-il au-dessus de tout ?

AUTEUR   SOURCE
Nul n’est au-dessus des lois : Le titre de Commandant à la Garde Présidentielle met-il au-dessus de tout ?

Selon un témoin, S.L., qui s’est dit offusqué et tombé des nues, un Commandant de la Grade Présidentielle a eu à poser un acte qui n’est pas digne d’un citoyen de son rang. « J’étais ce matin jeudi 16 mars 2017, au CHU de Cocody pour une série d’examens à faire, j’ai été triste d’assister à une scène qu’on aurait pu et dû éviter. Un Commandant de la Garde Présidentielle en civil, ayant un malade en réanimation, décide de lui rendre visite, accompagné de deux dames. Ayant reçu des consignes fermes quant aux heures de visite, le vigile leur faire savoir qu’il n’est pas l’heure pour les visites. Le Commandant insiste. Le vigile fait appel à son Chef de sécurité qui lui aussi répète la même consigne. Avec insistance, le Commandant lui demande de décliner son identité.


Ce qu’il fait en montrant sa carte. Mais le Commandant en colère, décide de corriger tout de même le vigile qui a osé lui tenir tête. Il fait alors appel à ses éléments pour selon lui, montrer au vigile qu’il n’est pas n’importe qui. Le vigile et son chef de sécurité se rendent eux aussi à l’administration du CHU pour rendre compte. En chemin avec leurs responsables pour régler l’incident, ils se font accoster par des hommes en tenue militaire qui brutalisent médecins, professeurs et vigiles. Ils s’emparent de celui qui selon eux n’a pas respecté leur chef et l’embarquent dans un véhicule et cassent la barrière au passage, sous les cris et regards surpris et désapprobateurs de la foule ». Poursuivant, S.L. ajoute : « Après une rencontre entre les différentes parties, la Direction du CHU de Cocody et son personnel se sont sentis offensés quelques soient les raisons évoquées par le Commandant et les excuses des membres de sa famille. Ils estiment que personne ne peut et ne doit se rendre justice, fusse-t-il Commandant ! Le Commandant a promis libérer le vigile immédiatement. La Direction du CHU de Cocody et le personnel compte porter plainte.

Ils disent être fatigués d’être la cible de qui que ce soit, quelque soit son rang, sa force et son grade ». Et de conclure : « Triste ! La discipline est où? Il faut que les mentalités changent.

Si tu brutalises ceux qui sont sensés soigner ton parent, qu’est-ce que tu espères ? », S’est-il interrogé.

Khalil Ben Sory

Lementor.net

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market