News Alert

Sam l’Africain déféré à la MACA: Il passe devant le juge, le 31 mars

AUTEUR   SOURCE
Sam l’Africain déféré à la MACA: Il passe devant le juge, le 31 mars

A l’état civil Sam Jichi Mohamed alias Sam l’Africain, Président de la Nouvelle Alliance de Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP), a été mis aux arrêts en début de matinée et déféré à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) le vendredi 17 mars 2017. Ce, suite au communiqué que voici, émanant du Procureur de la République, ADOU Richard Christophe. « Le samedi 11 mars 2017, lors d’un meeting qu’il a animé à Yopougon, le nommé SAM JICHI Mohamed alias SAM l’Africain a tenu des propos incitant à la haine tribale, à la xénophobie et à la révolte des militaires. Ces propos, d’une particulière gravité au moment où les plus hautes autorités de notre pays œuvrent à la réconciliation nationale et à la restauration de la cohésion sociale, sont constitutifs d’infractions prévues et punies par les articles 199, 200 et 201 du Code Pénal. Interpellé dans le cadre de l’enquête ouverte à cet effet, le nommé SAM JICHI Mohamed a été déféré ce vendredi 17 mars 2017, au Parquet qui l’a traduit devant le Tribunal Correctionnel, suivant la procédure de flagrant délit. Fait à Abidjan, le 17 mars 2017 – Le Procureur de la République – ADOU Richard Christophe ». Il a d’abord été auditionné par la brigade de recherches de la Gendarmerie Nationale avant d’être conduit devant le Procureur de la République du Tribunal de première instance d’Abidjan Plateau. Où, il a également été auditionné pour ensuite être déféré à la MACA. Il est reproché à ce responsable politique proche de Laurent Gbagbo, , d’avoir tenu des propos jugés déplacés à l’encontre d’Alassane Ouattara, le Président de la République. Au cours d’un meeting qu’il a animé le 11 mars dans la commune de Yopougon, il avait déclaré : « Si je suis libanais, c’est que Ouattara est burkinabé ». Ces propos lui ont valu d’être interpellé par la justice. Selon une source judiciaire, « Sam l’Africain a été déféré sous le régime du flagrant délit sous les chefs d’accusation de xénophobie et tribalisme. Il passera en audience des flagrants délits du 31 mars prochain ».


Khalil Ben Sory

Lementor.net

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market