News Alert

Franklin Nyamsi, imposteur de la pire espèce !

AUTEUR   SOURCE
Franklin Nyamsi, imposteur de la pire espèce !

C’est un des nouveaux soutiens du président Blaise Compaoré. Un grand diplômé, il se dit agrégé de Philosophie, et pour faire bien, il vit en France. Il s’est invité dans le débat burkinabè après l’acte de démission des ex patrons du CDP suivi de la mission express dépêchée par le président ivoirien, Alassane Ouattara, pour exprimer « son soutien fort » à Blaise Compaoré. Cette mission du président Ouattara avait été conduite par Soro Guillaume, « Photocopie » (ainsi est surnommé le frère cadet du président ivoirien en raison de leur ressemblance troublante) et monsieur Sécurité du régime ivoirien Hamed Bakayoko.


Tous ceux des burkinabè qui ont osé dire que la démarche du président Ouattara était déplacée ou à tout le moins maladroite, parce que dans une querelle fraternelle on ne rend pas service, en prenant aussi ouvertement position, ont vu fondre sur eux ce monsieur Franklin Nyamsi, tel un aigle justicier pour les couvrir d’injures et d’opprobres. Il en voulait particulièrement à deux personnes, le professeur Étienne Traoré et Sarah Seremé. Il a exercé sur le premier cité, un vrai terrorisme intellectuel en le couvrant de calomnies, dont on peut être sûr, que la source ne se trouve nulle part ailleurs qu’à Kosyam. Depuis personne n’ose, (heureusement il nous reste encore les internautes), lui apporter une quelconque réplique. C’est vrai que sur le registre où il a élu domicile, la démagogie crasse, il est difficile de l’égaler.

Mais ces genres de personnes sont extrêmement dangereuses. C’est même la pire espèce en matière d’imposture.

Ils ont trois caractéristiques :

– la première procède toujours d’une tromperie sur la marchandise. En l’occurrence ici c’est sur la qualité ou le titre. Nyamsi se présente comme un agrégé de philosophie. C’est peut être vrai. Mais comme dit le proverbe, à « beau mentir qui vient de loin ». Comme nous sommes à l’ère d’Internet, voilà comment un des compatriotes de Nyamsi, le Dr Shanda Tonmè, un camerounais le qualifie : « un individu d’une malhonnêteté inouïe ». Il est donc permis de douter de la qualité d’un individu d’une malhonnêteté inouïe.

– La deuxième, très souvent procède du trafic d’influence. Ici pour éblouir ses « clients » Nyamsi se présente comme un proche de François Hollande et membre du parti socialiste. Dans nos palais « negrologues » pour emprunter le terme du confrère Stephen Smith, ça fait toujours mouche. Il semble que l’objectif a été atteint au delà des espérances de notre Renard, de La Fontaine, puisqu’il a été reçu par Blaise Compaoré himself. On s’étonne toujours de cette « faiblesse » de Blaise Compaoré à la flatterie. S’il avait écouté, un Salif Diallo, en juillet 2009, qui le mettait en garde contre les « pompeurs d’air », il ne se serait certainement pas trouvé dans la situation où il est aujourd’hui, obligé de susciter en clando une médiation pour le sortir d’affaire. Mais c’est la nature humaine des puissants. Ils écoutent plus ceux qui les flattent, plutôt que ceux qui leur disent la vérité. C’est pourquoi le roi Louis XVI, à la veille de la révolution française, qui allait se terminer par sa mise à mort, quand son ministre des Finances, Necker lui a dit que le pays était en banqueroute, il a répondu sèchement : « ceux en qui j’ai confiance me disent le contraire ». Eh bien ceux en qui il avait confiance, l’ont conduit tout droit sur la Guillotine. C’était aussi la même chose qu’on a vu en Côte d’Ivoire avec Gbagbo après la présidentielle de novembre 2010. Des individus, comme Franklin Nyamsi avaient élu domicile à la RTI, pour distiller « leur malhonnêteté inouïe  ». Ils ont perdu Gbagbo.

Nyamsi Franklin est un « crisivore ». Il sent actuellement qu’il y a des âmes en peine et en perdition à soigner du côté Burkina, alors il se précipite. Les gens comme Franklin font comme l’hyène et son mensonge sur la charogne. Ils mentent si bien qu’ils finissent par croire que c’est la vérité. Des sophistes qui croient que les mots adroitement agencés peuvent transformer le faux en vrai. Pour vous en donner une idée, je vous laisse découvrir quelques extraits des propos du Dr Shanda Tomnè, un Camerounais, sur le sieur Franklin Nyamsi : « cet individu est d’une malhonnêteté extraordinaire (…) Monsieur Nyamsi doit comprendre, comme il veut jongler avec les verbiages et des insinuations fantaisistes et provocatrices que nous (…) camerounais de tous les bords ne lui laisseront plus le champ libre des injures et des manipulations grossières (…) Je comprends qu’il ait un problème avec les réalités et les statistiques troublantes, mais de là à vouloir contester les évidences connues de tous, je lui dis une fois pour toute au revoir (…)

Il faut considérer avec la plus haute des indignations et le plus haut des mépris, ce genre de nègre qui continue d’afficher comme un trophée de guerre, des accointances avec tantôt le parti socialiste et tantôt toutes sortes de littératures et d’auteurs dépersonnalisant (…)

Voici un autre individu qui veut annoncer qu’il est l’ami de Hollande, mais pour quoi faire ?

L’union de tous les traîtres de la planète n’a jamais triomphé des porteurs de convictions solides de même que les multiplications des arguments mensongers, des injures et des procès d’intention, n’a jamais effacé les réalités préjudicielles… » Dr Tomnè publié (http://aeud.fr/Debat-houleux-le-Pr-… du 5 mars 2012.

Enfin, ces genres de personnes sont toujours au service des présidents. Ceux qui ont dans le bec, du « fromage  ». Franklin Nyamsi, « foulosophe » s’est fait défenseur des “présidents fondateurs”. Avant Blaise, il était au service de Paul Biya.

Le 18 janvier des milliers de burkinabè sont descendus dans la rue. Pour le sieur Nyamsi, le mérite en revient au pouvoir de Blaise Compaoré. Si les gens manifestent, c’est parce qu’il le veut bien. Il aurait pu les mater et y a rien. Ce genre de propos flatte incontestablement l’ego du président et de son entourage. Mais ceux qui ont une connaissance sérieuse du Burkina Faso savent que rien n’est plus faux. Blaise peut sûrement mater ou empêcher une manifestation populaire. S’il le fait, il va le payer cash, par une déstabilisation directe. Le Burkina n’est pas le Cameroun.

Newton Ahmed BARRY

https://www.evenement-bf.net/spip.php?article888

 

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market