News Alert

Décryptage du discours de Guillaume Soro devant ses cyber-activitses

AUTEUR   SOURCE
Décryptage du discours de Guillaume Soro devant ses cyber-activitses

Que retenir de la rencontre entre Soro Guillaume et ses cyber-activistes ? celui qui pourra répondre à cette question pourra définitivement déterminer le sexe d’un ange. En tout cas, dans son allocution teintée de bonne humeur, le PAN a subtilement rejoint, officiellement la position adoptée par le président Ouattara, le Premier Ministre et maintes responsables politiques du RDR. On se souvient que cette affirmation simple de « 2020, c’est loin » avait coûté au président Ouattara des attitudes réfractaires à la limite de l’insolence. Quant au premier ministre Amadou Gon Coulibaly, la « sorosphere » avait trouvé le moyen de trainer dans les injures et les invectives celui qui pourtant voulait finir avec les polémiques et attirer l’attention des Ivoiriens sur la nécessité de se focaliser sur ce qui compte : le bien être du peuple.


Lementor.net a bien voulu comprendre cette apparente déviation à 360 degré dans le discours de celui qui a créé, inutilement et nourrit des passions déraisonnées, sur les élections de 2020. Nos interrogations et investigations nous ont conduit à une révélation de taille. C’est ainsi qu’il est su dans les milieux introduits que la rencontre voulue et sollicitée par Soro Guillaume avec le Président Ouattara est en fait la raison fondamentale de cette réunion (avec les cyber-activistes). A cette rencontre, Soro dira : « n’insultez personne sur Facebook ».  Ce n’est pas fortuit. Il donnera de sages conseils à ses « cyber-activistes » afin que ceux-ci construisent leur communication sur l’argumentaire et non les attaques vaines et discourtoises dont ils sont passés maitres. Suite à la requête de GSK de croiser le président Alassane Ouattara, le PAN s’est fait dire que cette rencontre aura seulement lieu si et seulement si, ses suiveurs et principalement ceux très agressifs sur la toile arrêtent les invectives, les insolences et les injures qui leur a valu le surnom de « cyber-microbes ». En français simple. Pas de rencontre entre nous tant que les injures continueront sur les réseaux sociaux venant de tes sympathisants. A quand donc la rencontre ? cela dépendra subséquemment de la « sorosphere », de leurs agissements et désinvolture, qui aura fait que des fâchés tant le bouchon a été extrêmement poussé loin.

En ce qui concerne le discours du PAN et sa rencontre d’avec ses « jeunes amis », il faut noter que le PAN ne dit pas ne pas être candidat en 2020 mais qu’il préfère attendre le moment opportun pour se prononcer. Pour ceux qui suivent les activités du président du parlement, comme nous, c’est avec sourire que nous avons reçu cette information. En effet, Soro Guillaume en l’espace d’une semaine tient deux discours diamétralement opposés. Juste la semaine dernière a Paris, il a été donné de constater que c’était des meetings et des rencontres de galvanisation afin de rassurer nos suiveurs que nous sommes bel et bien candidats en 2020 malgré « les chiens qui aboient ». Selon des sources en contact permanent et au cœur du dispositif Européen du réseau des pro-Soro, c’est avec certitude, souvent défiance que nous avons été informés de la candidature sans concession du PAN. « Il nous a dit de ne pas nous en faire. Il est candidat c’est sûr. Ce que nous attendons de savoir, c’est le mode. Nous avons discuté de trois modes. Au sein du RDR peu probable, en candidat libre possible ou supporté par un mouvement qui est fort probable. Je te rassure GSK est candidat. Il a demandé des prières pour sa santé et sa vie. Sinon, pour le reste, il est candidat en 2020 ». Voilà en substance quelques mots de nos échanges pas toujours cordiaux d’avec les « fans de Soro ». Et c’est après avoir rassuré ses partisans de l’hexagone à travers d’interminables réunions à Paris et certaines villes Européennes que le même PAN vient dire que « 2020, c’est loin » sur les bords de la lagune Ebrie. Une façon d’ironiser sans doute. Le PAN a juste remis à plus tard sa déclaration de candidature pour 2020 juste parce que la pression sur son monde est un peu trop et risque de compromettre les plans. Soro est candidat pour 2020. Les tricots et slogans sont là fermes avocats contre les propos du PAN lui-même. A quoi serviront les débauchages de ces nombreux LPM de Paris et de l’hexagone si ce n’est pour participer à la présidentielle de 2020 ? dans ce second cercle de la diaspora, les avis sont tranchés et nous les avons eu en off à la faveur d’une enquête pendant le séjour Européen du PAN. « Lui au moins, il est Ivoirien. S’il fait bien comme ils nous l’ont dit, nous le voterons en 2020 ». Certains même proposeraient Soro comme le candidat de la gauche Ivoirienne en temps opportun.

Pour finir, nous sommes en droit de nous poser quelques questions sur la sincérité du discours du PAN. Pourquoi n’a-t-il pas fait démentir les allégations de ses propres collaborateurs dont Moussa Toure indiquant et insistant que les limogeages des proches du PAN et l’emprisonnement de Soul to Soul visent à le pousser à renoncer à sa candidature ? pourquoi tout simplement laisser les structures telles que le RACI et l’USD contacter tous à l’exception des militants du RDR reconnus attachés à la direction du parti sous le prétexte que 2020 c’est maintenant que GSK serait candidat ? pourquoi GSK veut nous faire croire qu’au stade actuel, à trois ans des élections qu’il n’est pas candidat alors que le peuple pourrait légitimement douter de son sérieux, de son courage et de la cohérence d’avec ses idées et ses actes. Peut-on faire confiance à une personne candidate certain dans les conversations Parisiennes et « indécis » une fois à Abidjan ? tout ceci ne fait pas sérieux de notre avis. Toutefois, il est important de savoir que personne et bien personne n’est contre la candidature de GSK en 2020. Même au niveau du PRADO, ce débat a été clos le 6 Aout 2017. Ce qui est par contre exigé du secrétaire général des forces nouvelles, c’est la garantie qu’il ne s’adonnera pas à l’usage des armes qu’il affectionne tant et qu’il s’engage et s’inscrit durablement dans une bataille démocratique en 2020 et au-delà.  

Ironisons donc tous en attendant que 2020 soit proche. C’est quand le PAN dit : « pour l’instant et pour l’heure, 2020 n’est pas ma préoccupation » que le direct sur Facebook se coupe. Juste dire que même les réseaux sociaux ne croient pas à ce discours tranchant d’avec les réalités souterraines.

Coulibaly Tieba Nakouzon

Lementor.net

 

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market