News Alert

L’opposition ivoirienne n’a jamais été aussi bien traitée que sous Ouattara

AUTEUR   SOURCE
L’opposition ivoirienne n’a jamais été aussi bien traitée que sous Ouattara

On le sait tous, l’opposition a un rôle assez important dans la gouvernance d’un État. Contrairement à ce que certaines personnes veulent faire croire, particulièrement l’aile extrémiste des TSO (Tout Sauf Ouattara), l’opposition ivoirienne sous Ouattara n’a jamais été aussi libre, forte et adulée qu’auparavant dans notre pays. Ce ne sont pas des allégations mais le reflet de la vérité pure et simple. Le constat est clair.  Affi Nguessan, Chef de l’opposition ivoirienne ne dira pas le contraire. Lui qui bénéficie de l’oreille attentive du pouvoir quand il désire parler. Aboudramane Sangaré pourra lui témoigner de la magnanimité de ce pouvoir tant les occasions pour sévir contre lui n’ont pas manqué. Le Président Alassane Ouattara a toujours été soucieux du bon traitement et de la liberté des courants politiques qui ne s’inscrivent pas forcément dans sa vision. La liberté de militer et de s’exprimer dans notre pays est une réalité. Les efforts du gouvernement en faveur de l’opposition sont bien visibles. << L’opposition joue un rôle essentiel dans la vie d’un pays. Elle apporte des critiques et interpelle le gouvernement sur des cas de dérives. C’est en cela qu’elle participe à la gestion du pays>>, a reconnu le Chef de l’Etat lui-même lors d’un de ses discours à la Nation. Un cadre permanent de dialogue a même été institué par le Président de la république. Ce, afin de prendre en compte les préoccupations et les suggestions de l’opposition. Une première dans la nation Ivoire. En tout cas, aucun opposant ni parti politique ne se plaint d’émoluments. Les comptes sont bien faits et tout le monde est heureux sous Ouattara.


Sans être inquiétée, elle organise des marches de protestation contre la volonté du gouvernement. La dernière en date fut le sit-in autorisé devant la CEI qu’elle a voulu malencontreusement transformer en marche de protestation afin de créer le désordre. A cela, il faut ajouter que les militants de l’EDF, arrêtés lors de la marche sur la CEI, issus de l’opposition ont été tous libérés sans condition. Chaque jour, des exilés rentrent au pays. Le pouvoir a pu intégrer ainsi des centaines de personnes dans le tissu du travail et dans la vie communautaire qu’elles avaient abandonné de peur de représailles en 2011 après la chute de Laurent Gbagbo. << Il appartient à l’opposition de véritablement jouer son rôle afin d’obtenir une décrispation totale de la vie politique nationale. Le gouvernement sans cesse créé les conditions et le cadre pour qu’elle s’exprime librement. On se plaint aujourd’hui du traitement de cette opposition, mais sous l’ancien régime avant Ouattara, on ne pouvait même pas parler d’opposition >>, fait savoir un responsable politique du Rdr. Mais attention ! Le gouvernement ivoirien au travail pour le bonheur des Ivoiriens reste tout de même vigilant face à toutes velléités de sabotage venant de quiconque.

Last 5 posts by admin

Related Post

contact: dp@lementor.net / radio@lementor.net / tv@lementor.net / infos@lementor.net TEL: London:
00 44 7 404 14 12 84 and Ivory Coast: 00 225 01 12 93 78

Copyright © 2012 by LEMENTOR.NET. All Rights Reserved Lementor.net part of Lementorgroup23 Limited.
Show Buttons
Hide Buttons
Web Design BangladeshBangladesh Online Market