ALERTE SANTE : Découverte d’un laboratoire clandestin de production de médicaments contrefaits

0
12

Alerte, médicaments contrefaits ! Un laboratoire de production de faux médicaments à la Riviera, en plein cœur de Cocody, quartier huppé de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. L’Unité de Lutte Contre la Criminalité Transnationale (UCT), dirigée par le Commissaire Divisionnaire de police Adomo Bonaventure, a pris dans ses filets, un réseau de production de médicaments pharmaceutiques contrefaits, à la Riviera Abatta, non loin de la Société Ivoirienne de Contrôle Automobile (SICTA). Il faut noter que le faux laboratoire se présentait sous la couverture d’une imprimerie. Pourtant les fins limiers de l’UCT y ont découvert des stocks de comprimés de diverses catégories, des emballages et des appareils de laboratoire.  Les suspects ont été interpellés et les enquêtes se poursuivent afin de mettre la main sur toutes les ramifications de cette organisation de ‘’tueurs’’. A la suite de ce coup de filet, le Commissaire Adomo a organisé une rencontre avec les experts en charge de la lutte contre les médicaments prohibés, afin de trouver ensemble, les voies et moyens pour l’endiguer. Il faut rappeler que ces contrefaçons, moins chères que les médicaments conventionnels, sont surconsommés par une population ignorante des vrais dangers. « On retrouve sur les marchés de Côte d’Ivoire des antipaludéens de première génération. C’est quasiment interdit maintenant. On n’est plus sur la monothérapie », confiait un expert. Des sociétés ivoiriennes et abidjanaises continuent par exemple, de faire ses achats mortels au marché Roxy d’Adjamé où l’on recense plusieurs centaines de vendeurs et vendeuses de produits contrefaits.

Celest-N’Dri Konan

Lementor.net

 

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here