Pénurie de ciment sur le marché : L’octroi d’agréments à de nouveaux opérateurs demandé

0
5

La pénurie de ciment doublée d’une augmentation des prix n’est pas du gout de Soumahoro Ben N’Faly, président de la fédération ivoirienne des consommateurs le réveil (FICR).

Se prononçant sur le sujet à travers une déclaration dont nous avons reçu copie, Soumahoro Ben N’ Faly préconise que l’État procède à l’attribution de nouveaux agréments à d’autres opérateurs du secteur. Cela permettra de réduire, selon lui,  une pénurie dont les consommateurs sont les principales victimes avec la flambée des prix. «En effet, depuis 2015, nous avons assisté à une pénurie du ciment sur le marché créant ainsi une flambée des prix. Suite à nos interpellations, le gouvernement a diligenté une enquête qui a fait le constat  amer : une incapacité totale des producteurs à satisfaire le besoin national.  Une communication a été faite dans ce sens en conseil des ministres qui a décidé d’autoriser l’importation par les producteurs eux-mêmes pour un équilibre entre l’offre et la demande », précise la déclaration. Ayant constaté la persistance du problème malgré la mesure gouvernementale, le président du FICR propose l’alternative de l’octroi de nouveaux agréments : « les mêmes causes produisant les mêmes faits, nous demandons au Gouvernement au nom de la lutte contre la vie chère, de donner un agrément permanent à d’autres opérateurs économiques avec un quota déterminé pour l’importation du ciment. Ceci mettra fin à la crise à répétition d’approvisionnement des marchés ». Les industriels avaient produit une déclaration pour rassurer quand à leur capacité à satisfaire totalement la demande locale , eu égard aux investissements réalisés et aux capacités de production.

EF

IA

 

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here