Edito-Elections locales du 13 octobre : Attention ! Le parrainage du Rhdp n’est pas synonyme de victoire

0
297

Avoir le parrainage d’une formation politique comme le Rhdp est certes un grand avantage, mais pas l’équivalent d’une victoire certaine. Ne dit-on pas qu’en politique rien n’est gagné d’avance ? En tout cas, certains candidats du Rhdp parti unifié semblent déjà arborer leur costume de maire. Ils se comportent déjà comme tel. Non. Il faut descendre des nuages et de nos grands chevaux.

Ces élections locales, faut-il le rappeler s’annoncent comme l’une des plus ouvertes, du fait du grand nombre de candidatures et d’intérêt qu’elles enregistrent.  Selon la Commission électorale indépendante, 686 candidats sont en lice pour 201 communes et 89 postulants pour 31 régions.

L’enjeu comme l’a indiqué récemment la secrétaire générale du Rdr, est très important dans la perspective de l’élection présidentielle de 2020. A côté de cela, le Rhdp doit défendre son honneur à ces élections, tout en confirmant qu’elle reste la première force politique du pays. Beaucoup de candidats, pour ce qui nous a été donné de constater dans certaines localités ne forcent plus les choses, s’appuyant ainsi sur le parti et sa machine. « Mon adversaire du Rhdp sera surpris des résultats au soir du 13 octobre prochain. Il croit qu’il a déjà gagné. Mais nous verrons. Je suis prêt et j’ai les moyens de le battre », indique un candidat indépendant dans une localité du nord.

C’est dire que même avec l’étiquette du Rhdp, la partie ne sera pas comme sur des roulettes. Il faut travailler à consolider les acquis du parti dans les bases et même en dehors. Contrairement à d’autres partis politiques le Rhdp est pratiquement le seul à être représenté sur toute l’étendue du territoire. Un avantage qu’il faut utiliser à bon escient. 

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here