FPI: le gardien du temple s’en est allé

0
189

Aboudramane Sangaré, le « gardien du temple » comme il aimait se faire appeler a tiré sa révérence hier dans la nuit. Aboudramane Sangaré a été connu dans son combat auprès de Laurent Gbagbo depuis l’opposition à la prise du pouvoir. Un temps soit peu écarté de la gestion des affaires étatiques de 2000 à 2010, Aboudramane Sangaré est cependant resté solidaire de la refondation. Il est surtout connu pour son affinité avec l’ex première dame Simone Gbagbo.  

C’est à la faveur de la crise au sein du FPI que Aboudramane Sangaré a fait son retour au-devant de la scène politique nationale en conduisant une branche du FPI. Dans ce combat qui l’opposait au camp AFFI, Aboudramane Sangaré a bien voulu transparaitre comme le gardien du temple mais surtout la voix officielle de Laurent Gbagbo.

Pour finir, Aboudramane Sangaré a été enseignant à l’université d’Abidjan.  Le doyen Sangaré pour le milieu politique et syndical a animé le syndicat national des enseignants lors de l’époque du parti unique.

Les raisons du décès de Sangaré Aboudramane sont liées à un cancer de la prostate qui s’est aggravé les deux dernières semaines.

Nos condoléances au FPI et à la classe politique nationale.

Auteur : La redaction

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here