Hamed Bakayoko déclare aux députés à l’Assemblée nationale : « L’Etat ne doit plus rien aux militaires, à part leurs salaires »

0
282
Le ministre d’Etat, Ministre de la défense, Hamed Bakayoko s’est fait entendre hier à l’assemblée nationale. Face aux députés de la commission sécurité et défense, il est revenu sur la rumeur selon laquelle des hommes d’armes projetteraient d’éventuels mouvements à la fin de l’année, pour réclamer de l’argent. Cette rumeurs, qui depuis un certain temps, suscitait des inquiétudes chez les députés. Il a de ce faite déclaré que  « L’Etat ne doit plus rien aux militaires, à part leurs salaires » pour qu’une quelconque manifestation se fasse.
Il a dans cette perspective, tenir a félicité la présentation du projet de loi portant ratification de l’ordonnance n 2018-515 du 30 mai 2018 portant sanctions administratives applicables aux militaires. Pour lui si cette mesure est adoptée, la quiétude des populations serait non seulement  garantie, mais aussi, elle  permettra de préserver les acquis de l’économie nationale et la mise en œuvre du programme économique et financier du président de la république. Selon le commissaire du gouvernement, ce texte de la loi donnera plein pouvoir aux grandes chaînes de commandement de l’armée pour prendre des sanctions contre les militaires qui organiseraient des mutineries ou soulèvements injustifiés. En somme, rappelons que ce projet a porté car les groupes parlementaires membres de la Commission défense et sécurité l’ont adopté ainsi que les représentants du RDR, de l’Udpci, du groupe parlementaire indépendant et les autres députés venus suivre la séance ont voté à l’unanimité ce projet de loi.
Auteur : MB

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here