Anoble Felix : “c’est Guikahue le problème de la Côte d’Ivoire”

0
196

Le secrétaire d’état Anoble Felix était co-animateur de la conférence de presse du Rassemblement des Houphouetistes pour le Développement et la Paix (RHDP) tenue ce week-end à Paris devant un grand monde venu écouter les conférenciers dont les ministres Mamadou Toure, Mr Claude Paulin Danho et la vice-présidente de l’Assemblée Nationale Mme Godo Belmonde.

Prenant la parole suite à une question relative à l’origine de la crise entre le Président de la République Alassane Ouattara et son aîné, président Bédié du PDCI, le secrétaire d’état n’est pas allé avec le dos de la culière pour éclaircir le public présent dans la salle.  « Guikahue est le problème de la Côte d’Ivoire » s’est-il exprimé avant d’étayer sa position. Pour lui, les envies présidentielles du président Henri Konan Bédié sont nées des manipulations dont le maitre d’œuvre n’est autre que le professeur Maurice Kacou Guikahue, le secrétaire exécutif en chef du PDCI. Pour le secrétaire d’état Anoble Felix, la philosophie de Maurice Guikahue est toute simple. Sachant qu’il ne peut parvenir seul à ses envies folles d’être dans le premier cercle de décision en ce qui concerne la gestion des affaires de notre pays, il voit en Bédié, l’outil qui pourrait l’emmener à franchir les différents paliers. Un cheval de Troie selon notre interprétation des propos du secrétaire d’état. Une stratégie qui consiste à se faire une place au soleil en faisant croire à Bédié et à certains leaders du PDCI que l’heure est arrivée pour le PDCI de reprendre le pouvoir avec ou sans ses alliés. « Il faut que Bédié soit pour qu’il existe » selon les termes du secrétaire d’état. Pour être claire, la crise que traverse le RHDP, est le fait de Guikahue et de son clan. Qui se servent de manipulations afin d’entrainer Henri Konan Bédié dans ce bras de fer improductif face au président Ouattara qui lui appelle à un passage de témoin à la future génération, position de sagesse dirons-nous.

Développant sur la question, Anoble Felix a bien voulu lever les équivoques en ces termes : « je l’adore (se referrant à Bédié) tellement que je veux le protéger ». Pour lui, Henri Konan Bédié servirait mieux la Côte d’Ivoire s’il n’est pas à la tête de l’état : « son expérience servira plus en tant que gourou que chef de l’exécutif » a-t-il martelé.

C’est donc très remonté que le secrétaire d’état a accusé l’ex ministre de la santé avant le coup d’état de 1999 d’être le problème de la Côte d’Ivoire. Un grand manipulateur selon les apparences qui aurait autant gêné Laurent Dona Fologo que Djedje Mady lorsque ceux-ci dirigeaient le secrétariat général du PDCI. Laurent Dona Fologo dira sur la même question « qu’il faut appeler un chat, un chat » avec pour référence le désormais grand boulanger de la politique ivoirienne : Maurice Kacou Guikahue.

 

Auteur : la redaction

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here