Man : Le PDCI recrute l’honorable Tia André, le perdant des dernières élections municipales

0
258

Tout connaisseur des réalités politiques de la ville de Man dira que c’est un véritable coup de sabre dans l’eau. La nouvelle recrue du PDCI aurait échoué à l’examen médical si son recrutement avait été fait sur le terrain sportif. Dr. Tia André ne pèse rien dans la ville montagneuse de l’ouest de notre pays tel un joueur physiquement diminué qui n’a pas la possibilité de changer le score sur le tableau lumineux. 

Tia André, député RHDP/RDR de Man est un politicien à la croisée des chemins. Entre dénis, ragots et injures à l’encontre du RDR et de ses dirigeants, Dr. Tia André a choisi de sortir par la petite porte de la case des républicains. L’acte aujourd’hui finira de convaincre tous les sceptiques que Tia André a abusé de la bonne foi du RDR et de ses dirigeants. Un homme politique qui résiste peu à la direction du vent au gré de ses intérêts et promotion personnels.

La nouvelle recrue du PDCI fait partie des personnes qui ne savent pas accepter la défaite. La dernière personne à mettre en cause après une défaite électorale est toujours l’autre. Tia André vit mal son éviction de la mairie de Man après y avoir passé les cinq dernières années à ne rien accomplir, à attribuer abusivement les terrains dans la ville sans épargner les cimetières. Oui vous avez bien lu. Les populations de Man en avait assez de sa gestion abracadabresque et l’homme fut sanctionné dans les urnes face au candidat indépendant Aboubacar Fofana alias AF 380. Pdg de City Dia. Le reproche du Dr. Tia André à son ex parti est le fait d’avoir accueilli son tombeur officiellement dans les rangs du parti au pouvoir. Juste ça.

Il faut rappeler que l’ex maire de Man Tia André avait été un indépendant en 2013 et c’est bien et tout heureux qu’il avait ravi aux poteaux le ministre Sidiki Konate lors de leur face à face dans la ville aux 18 montagnes. En 2018, c’est-à-dire 5 ans après, Dr. Tia André lors des municipales du 13 novembre dernier se trouve dans la position du perdant. Il est copieusement et correctement laminé par son adversaire avec plus de 8.000 voix de différence. Le vainqueur a ensuite remis sa victoire au RHDP, exactement comme lui en 2013. Pourquoi donc rentrer dans une colère pour un jeu politique qu’on a soi-même établit comme norme ? Dr. Tia André vit mal sa débâcle et accuse le RDR principalement d’avoir ouvert ses portes à un candidat indépendant.

Faut il noter que Tia André n’est pas à son premier « transfert ». Déjà, il est important de noter que le député de Man se caractérise par une instabilité notoire. Connu au sein du MFA (mouvement des forces d’avenir – MFA) à ses débuts, c’est avec le RDR que l’honorable Manois a connu ses premières joies électorales devenant coup sur coup député sur requête et appui du ministre Sidiki Konate et ensuite Maire contre son bienfaiteur. 

De toute évidence, la reconversion aux fins de promotion personnelle n’a pas durée assez longtemps. Aujourd’hui, Tia André, dépose sa valise au PDCI, pour combien de temps sommes-nous tentés de demander ?  

Auteur : la redaction

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here