Cote d’Ivoire – Bienfaisance : la « révolution » Dominique Ouattara

0
367

La première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara mène avec brio des actions humanitaires qui ne laissent personne indiffèrent. La première dame de notre pays, au grand cœur parcourt villes, villages et hameaux pour venir en aide et soulager les populations les plus démunies sans compter. Lementor.net lui fait un clin d’œil dans ce dossier consacré à ses œuvres. 

Son cœur est tellement rempli d’amour, qu’il n’y a pas de place pour la haine et la méchanceté sommes-nous tentés de dire. Mieux, le mot partage qui sort généralement de son être à travers ses actes, pour ne pas dire sa bouche est révélateur de son amour pour l’homme.

Dominique Ouattara, puisque c’est d’elle qu’il s’agit n’a pas attendu d’être première dame pour voler au secours des populations démunies. Dans son approche, elle n’a jamais fait de distinguo entre les contrées hostiles et les régions acquises à la cause de son président d’époux, Alassane Ouattara. Contrairement à certaines premières dames qui interfèrent dans les activités politiques de leur époux, Dominique a choisi de faire que du social, rien que le social.

Ivoirienne d’origine française, après son baccalauréat en science économiques en 1972 à l’académie de Strasbourg, elle s’oriente vers les langues et obtient un Deug en 1975, option économie à l’université Paris X. elle est mère de deux enfants, Loïc et Nathalie. Tout comme Thérèse Houphouët Boigny, elle est souvent auprès de son époux lors des cérémonies solennelles. L’une de ses particularités, c’est qu’avant d’être première dame de Côte d’Ivoire, Dominique œuvrait déjà dans le social et l’humanitaire. Son organisation non gouvernementale, « Children of Africa » a démarré ses activités en Côte d’Ivoire quand son époux était premier ministre. De nos enquêtes et recherches, il ressort que c’est depuis les années 1980 que l’actuelle première dame de Côte d’Ivoire avait entamé ses actions philanthropes. A cette époque, elle effectuait constamment des missions humanitaires en Côte d’Ivoire pour apporter aides et réconforts aux populations défavorisées du pays profond. Face aux besoins manifestes des populations démunies, elle décide d’officialiser ses actions en 1998, à travers la Fondation « Children of Africa » pour les enfants d’Afrique. Chaque année, cette fondation soulage des milliers d’enfants et de femmes en Afrique et surtout en Côte d’Ivoire.

Après l’accession de son époux à la magistrature suprême, elle renonce à sa brillante carrière de chef d’entreprise pour se mettre exclusivement au service de ses concitoyens. A Abidjan comme à l’intérieur du pays, il ne se passe pas de jour sans qu’elle ne pose un acte en faveur des couches défavorisées. Discrète, mais très proche des populations, ‘’Fanta Gbè’’ comme on l’appelle affectueusement en Côte d’Ivoire ne ménage aucun effort auprès de son époux pour apporter soutiens et compensations aux populations.

Ce n’est pas tout. Dominique Ouattara à travers sa fondation s’est assignée pour mission, la lutte contre la traite des enfants. Fort donc de ses engagements à remédier à ce phénomène, le 3 novembre 2011 elle sera nommée par le Chef de l’Etat, présidente du Comité National de Surveillance des Actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants.

Le combat pour l’autonomisation des femmes et la lutte contre la transmission mère-enfant du Sida font également partie de ses vastes actions. Contre les difficultés d’accès aux soins endurées par les femmes et les enfants, Dominique Ouattara a bâti sur une parcelle de 3 hectares un grand hôpital dénommé Hôpital Mère-Enfant à Bingerville. « Nous les femmes n’avons pas besoin de discours mais des actes concrets qui sauvent et qui soulagent comme Dominique Ouattara le fait si bien. Que dieu lui accorde longue vie pour qu’elle puisse aider toutes les femmes », témoigne Touré Awa commerçante au Marché Cocovico et qui a bénéficié du fond d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (Fafci), de la première dame. Telle une douce et blanche colombe, Maman Dominique Ouattara apporte au quotidien paix, joie, et bien-être dans les foyers ivoiriens.

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here