Côte d’Ivoire : retour sur la délégation spéciale d’Anyama en 2000

0
46

Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité a pris la décision de mettre en place des délégations spéciales présidées par des préfets dans les mairies dont les conseillers municipaux n’ont pu pas être installés, à la date du 31 décembre 2018.

Cette décision prise sur la base de la loi Loi n°2012-1128 du 13 décembre 2012 portant organisation des collectivités territoriales, n’est pas une première en Côte d’Ivoire.

Elle avait été appliquée à Anyama entre 1999 et 2000 pendant la transition. À ce moment Amidou Sylla (l’actuel maire) était le premier magistrat de cette commune. Lorsqu’il a pris la décision de changer de veste, de quitter le Pdci, pour le Rdr, les travaux du conseil ont été bloqués. Pour permettre à la mairie de fonctionner, le chef de la junte le général Guéi Robert avait mis en place une délégation spéciale présidée par feu le colonel Koné Al Moustapha.


Auteur : T.A.B

Source : IA

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here